Élections provinciales 2007 du Québec, Tous vos votes comtent.
 

Accueil                                                                                

 

 

Élections Provinciales du Québec

Dossier Politique: réglementation officielle des Médecines Douces et la CPMDQ

 

Re: Votre positionnement envers les médecines douces.

Démocratie Chrétienne Qc [info@partidcq.qc.ca]          14-03-2007

Parti démocratie chrétienne / Democratic Christian Party

Nous sommes favorables aux médecines alternatives. Il faudra créer des ordres professionnels pour réglementer le tout et vérifier l'authenticité de la compétence des praticiens dans les divers champs d'application. Il n'est pas question de continuer de laisser le monopole de la santé au Collège des médecins. Il faut créer des ordres professionnels nouveaux qui répondent aux aspirations de ces médecines alternatives tout en protégeant le public. Il faut mettre un terme aux monopoles de toutes sortes qui empêchent le public d'avoir accès à ces médecines alternatives qui dans bien des cas permettent de réussir là où la médecine conventionnelle ne peut rien.

 

Gilles Noël

Chef du Parti DCQ 

 

Cher Monsieur Noël,

 

Nous vous remercions pour votre réponse à notre courriel.  Nous allons publier votre réponse sur notre site internet.  Nous partageons votre avis, toutefois sachez que l’Office des Profession, le ministère responsable de chapeauté les ordres professionnels, a été créer par le Collège des Médecins du Québec, ainsi le CMQ a encore un lien.  En 2006, nous avons commencé les démarches pour créer un bureau législatif pour les métiers de la médecine douce, ce bureau serait indépendant des ordres professionnels déjà existantes ou non.  Ce  bureau, la Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec, prendrait comme modèle la légiférassions du domaine de la construction qui est actuellement géré par la Commission de la Construction du Québec (CCQ). La CPMDQ ayant déjà tout la structure et l’expérience nécessaire pour la gestion administrative de ce bureau, cela ne couterait rien au contribuable, assurerait la protection du public et éliminerait le marché au noir. 

Dr Peter Veniez Ph.D., N.D.

 


Qui sommes nous

Ce site est en collaboration avec la                                                                    

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)

 

Payé et autorisé par Dr Peter Véniez Ph.D., N.D., agent officiel de la CPMDQ.